AV&R

Sont-ils le futur de la robotique ?

Depuis le premier robot industriel créé dans les années 1950, la robotique industrielle n’a cessé de se développer et de prendre une place prépondérante au sein des productions manufacturières de nombreuses industries. Dès les années 1970, les industriels ont commencé à s’équiper de solutions robotisées pour faciliter et améliorer leur production.

Selon la définition officielle, un robot est une machine programmable par un ordinateur et capable d’accomplir une série d’actions complexes de manière automatique. La définition même d’un robot est donc intrinsèquement liée aux ordinateurs et aux logiciels. Plus simplement, un robot ne peut se mouvoir sans un programme informatique préalablement créé.

Les robots et les logiciels travaillent de pair, mais qu’est-ce que cela représente concrètement ? En quoi les logiciels sont indispensables aux robots ? Pourquoi et comment le développement de logiciels spécifiquement adaptés aux applications robotisées est-il nécessaire ? Quelles sont les tendances à venir dans le domaine des logiciels pour la robotique ?

Cet article apporte des éléments de réponse à ces questions complexes et présente le cas concret des solutions robotisées et logiciels du domaine de l’aéronautique, et plus spécifiquement du marché des moteurs d’avion.

Pourquoi est-ce nécessaire de développer des logiciels de gestion des robots ?

Les robots industriels sont des machines complexes de haute technologie qui représente un investissement non négligeable de la part des manufacturiers sur leurs lignes de production. L’utilisation optimale des robots est un enjeu et une exigence lors de l’installation des robots industriels. La nécessité d’avoir recours aux concepteurs de solutions robotisées, qui se concentrent sur la simplification de l’utilisation de ces solutions, est donc indéniable. Dans un contexte de pénurie de main d’œuvre qualifiée, notamment dans le secteur aéronautique, il est difficile pour les manufacturiers de prévoir des ressources telles que des ingénieurs en robotique pour gérer au quotidien les robots. Afin que tous puissent les utiliser sans contrainte et sans connaissances techniques majeures en programmation, des logiciels dédiés ont été conçus. Ils permettent de démocratiser l’utilisation de la robotique et de former rapidement des opérateurs capables de gérer les robots industriels.

Les logiciels robotiques actuels

La majorité des concepteurs de solutions robotisées développement leurs systèmes en se basant sur l’utilisation de logiciels de simulation et de programmation déjà conçus par les fabricants de robots eux-mêmes. En effet, les fabricants de robots tels que Fanuc ont mis en place des logiciels facilitant l’utilisation de leurs robots et permettant aux différents utilisateurs industriels de les manipuler simplement. Le logiciel Fanuc Handling Pro permet ainsi de créer, de programmer et de simuler le parcours du robot en 3D en mode hors-ligne. Le logiciel envoie ensuite l’information au robot qui peut exécuter le parcours préparé. Cependant, bien que les fonctionnalités de ces logiciels soient puissantes, ils restent généralistes. En effet, les fabricants de robots conçoivent leurs logiciels pour tous les types d’industrie et ne les personnalise donc pas pour qu’ils répondent exactement aux besoins de certaines applications, notamment d’applications complexes ayant des requis technologiques élevés telles que peut l’être la fabrication de pièces de moteur d’avion. Nous pouvons constater certaines exceptions de spécialisation avec des modules complémentaires créés pour les logiciels destinés aux grandes branches de l’automatisation telles que la peinture, la soudure ou la manipulation.

L’utilisation au quotidien par les opérateurs industriels des logiciels généralistes de simulation et de programmation actuellement sur le marché reste donc limitée. En effet, les logiciels ne permettent pas d’atteindre les optimisations nécessaires. Ils ne présentent aucune fonctionnalité adaptative ou permettant des changements en temps réels. De plus, ils n’ont pas le contrôle du robot. Le besoin de développer des logiciels dédiés à la finition et l’inspection robotisée plus performants, mais restant abordables d’utilisation par les industriels, est donc réel.

Le futur des logiciels pour la robotique

Chaque industrie est différente et a donc des besoins de production spécifiques. En prenant le cas de l’industrie aéronautique, et plus particulièrement le marché de la fabrication des pièces de turbines à gaz, nous nous rendons compte que les exigences de production ont, et auront, un impact indéniable sur le développement de logiciels pour la robotique.

Avoir une gestion totale du système robotisé et des capacités de traçabilité fait ainsi partie des demandes des industriels, ce qui leur permettrait d’avoir un meilleur contrôle de leur production. Ils ont également besoin d’introduire rapidement et facilement de nouveaux équipements aux systèmes robotisés, que ce soient des appareils de mesure ou des outils dédiés à la rétroaction. La modification et la gestion des révisions des paramètres (vitesse, force du robot, force des outils, etc.), l’intégration de nouvelles pièces sur lesquelles le système robotisé effectue le travail, ou encore des fonctionnalités adaptatives (inspection de la pièce au début et en cours de séquence pour un ajustement automatique du parcours) sont autant de caractéristiques des logiciels du futur qui répondent aux exigences grandissantes des industriels et facilitent leur production.

Actuellement, dans le domaine de l’aéronautique, ce type de logiciel spécifique à la finition de surface et l’inspection est quasiment inexistant. BrainWave, le logiciel dédié aux systèmes robotisés de finition de surface conçu par AV&R, est le seul représentant de cette nouvelle version évoluée des logiciels pour solutions robotisées. Il répond aux différents besoins énoncés ci-dessus tout en restant facile d’utilisation pour les opérateurs industriels, ne requérant de leur part aucune connaissance en programmation. Personnalisation et contrôle du système robotisé sont désormais possible grâce à ce type de logiciels.

Conclusion

La technologie a toujours permis de résoudre les problèmes des productions industrielles. Le développement de nouvelles solutions hautement technologiques doit donc continuer à se faire pour anticiper ces problèmes et toujours améliorer les productions. Depuis l’invention des robots, les logiciels ont occupé une place majeure dans le domaine de la robotique. Ils en sont désormais le futur. Grâce au développement de nouvelles fonctionnalités logicielles permettant d’avoir un meilleur contrôle du robot, de personnaliser rapidement ses séquences et d’être utilisable facilement par tous, les logiciels vont amener la robotique à un niveau supérieur.

Les efforts actuels entrepris par les concepteurs de solutions robotisés pour développer leurs logiciels ne sont qu’à un stade précoce. En effet, la conception de ce type de logiciel spécifiquement développé pour certaines industries et s’adaptant parfaitement à leurs besoins n’est entreprise que par peu d’entreprises.

Enfin, les tendances industrielles vont continuer à influencer le développement des logiciels pour la robotique. L’accumulation des données ou encore la connectivité des systèmes robotisés avec le reste de la production sont autant de demandes de l’industrie 4.0 qui pourront être possibles grâce aux logiciels des systèmes robotisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *